Français pour tous

Bienvenu au programme "Français pour tous," une offre de cours bénévoles de français à l'attention des réfugiés du canton de Neuchâtel

La Faculté des lettres et sciences humaines, en partenariat le Service des migrations du Canton de Neuchâtel et avec l'appui pédagogique de l'Institut de langue et civilisation françaises, organise depuis janvier 2013 des cours de français à l'attention des demandeurs d'asile du canton. Le programme accueille une centaine d'apprenants chaque semestre, et il est encadré par une quarantaine d'enseignant(e)s bénévoles. Son objectif principal est de faciliter l'intégration des réfugiés dans leur canton d'accueil, notamment en leur donnant les bases linguistiques nécessaires afin de fonctionner au quotidien, de travailler, ou de poursuivre des études.

Les cours, organisés selon quatre niveaux (CECR A1-B1), se déroulent pendant l'année académique, tous les jours de la semaine entre 12h15 et 13h45. Une cérémonie de remise des attestations a lieu à la fin de chaque semestre. Le programme organise également des activités liées à la migration, y compris des visites de centres de requérants et des conférences données par des spécialistes.

Le programme "Français pour tous" vise principalement les demandeurs d'asile en second accueil, détenteurs du permis N, mais il est également ouvert aux ressortissants étrangers ayant récemment reçu une autorisation prolongée de séjour (permis F ou B pour réfugié statutaire). 

Les cours du semestre d'automne commenceront le 18 septembre 2017. Pour s'inscrire, les détenteurs du permis N doivent s'adresser au à l'Office social de l'asile; toute autre personne intéressée doit s'inscrire auprès de leur assistant social (SMIG, COSM, services sociaux, oeuvres d'entraide, etc.). Le programme n'accepte malheureusement plus les inscriptions en cours de semestre.

Les membres de la communauté universitaire, ou toute autre personne souhaitant enseigner bénévolement sont priés de contacter la coordinatrice. Nous donnerons préférence aux personnes ayant déjà une certaine pratique de l'enseignement du français.

Coordinatrice 2017-18 du programme "Français pour tous": Isaline Deléderray-Oguey

 

 

 

"J'ai fait beaucoup de progrès: avant, j'avais beaucoup de peine pour parler, maintenant ça va mieux"--Lobsang Palben, apprenant originaire du Tibet.
"Professionellement et humainement, c'est une expérience incroyablement enrichissante"--Raphaëlle Javet, étudiante FLSH et enseignante bénévole