Docteur-e-s honoris causa 2020

M. Christophe Salomon

Physicien français, spécialiste de l’optique quantique et des atomes froids, M. Christophe Salomon s’intéresse à la superfluidité des gaz quantiques et à la mesure du temps à l’aide d’horloges atomiques. Pionnier de ce champ disciplinaire, il dirige l’équipe « Gaz de Fermi ultra-froids » au laboratoire Kastler Brossel de l'Ecole Normale Supérieure de Paris, tout en étant responsable scientifique du projet d'horloge spatiale ACES/PHARAO. Ce grand projet sera mené dans le cadre d’une collaboration avec la Station spatiale internationale et inclura une horloge atomique neuchâteloise. Depuis 2000, Christophe Salomon est Directeur de recherches au CNRS. A l’Observatoire de Paris (aujourd’hui SYRTE), il a collaboré à la réalisation de la première horloge primaire à atomes froids au césium. Pour ces travaux, il a reçu plusieurs prix nationaux ou internationaux dont le grand prix Mergier-Bourdeix.

Mme Jane C. Ginsburg

Pionnière dans l’avancement de la recherche dans le droit de la propriété intellectuelle, Mme Jane Ginsburg est une sommité dans son domaine. Diplômée de l’Université de Chicago et de la Harvard Law School, elle est titulaire d’un doctorat en droit l'Université Panthéon-Assas de Paris. Elle a été, après ses études, adjointe au juge à la Cour d'appel des États-Unis pour le troisième circuit (Pennsylvanie, Delaware, New Jersey). Jane Ginsburg a travaillé pour l’American Law Institute et conseillé non seulement le gouvernement américain, mais aussi de nombreux autres États, autant dans des pays industrialisés qu’en développement. En outre, elle participe activement à des discussions sociales sur l’égalité des sexes et sur les questions qui touchent le développement économique.

M. Robert G. Picard

M. Robert G. Picard est un spécialiste de l'économie des médias et des défis que rencontrent les médias à l'ère numérique. Directeur de recherche du Reuters Institute for the Study of Journalism de 2010 à 2014, il est désormais chercheur associé senior au Reuters Institute (Université d'Oxford), à l'école de droit de l'Université de Yale (Information Society Project) ainsi qu’à la Royal Society of Arts (Londres). Sa carrière académique l'a amené à enseigner notamment aux Etats-Unis, en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. Auteur de plus de trente ouvrages, il donne régulièrement des conférences dans des universités et des entreprises médiatiques à travers le monde. Robert G. Picard est également consultant et expert juridique pour des agences gouvernementales et des ministères aux Etats-Unis et en Europe, des organisations internationales, des sociétés d'investissement et de nombreuses entreprises médiatiques.

Mme Geneviève Jacques

Titulaire d’une maîtrise en mathématiques et diplômée du centre d’études des programmes économiques de Paris, Mme Geneviève Jacques est l’ancienne présidente de la Cimade (association d'aide aux personnes réfugiées). Son engagement humanitaire remonte à ses études dans les années 60 et à des cours d'alphabétisation pour les migrant-e-s. En 1980, elle travaille pour l'Alliance mondiale des Unions chrétiennes féminines et s'implique dans des actions en faveur des femmes réfugiées. Secrétaire générale de la Cimade de 1988 à 1996, elle vient ensuite travailler à Genève pour le Conseil œcuménique des Églises (COE), d’abord au secteur des relations internationales puis en dirigeant les programmes du COE. À partir de 2006, Geneviève Jacques effectue des missions pour la Fédération internationale des droits de l'homme en Haïti, en Libye, en Tunisie et en Égypte. Décorée de la Légion d'honneur en 2008, elle préside la Cimade de 2013 à 2018.