A la une :

L'odeur de la faim stimule la générosité des rats

rats

Le 24 mars 2020. Chez les rats, le partage de nourriture vers les plus nécessiteux est une pratique bien connue. L’odeur dégagée par les individus réellement affamés est différente de celle que diffusent des congénères juste gourmands. Les rats en position de partager leur nourriture savent ainsi s’ils ont affaire à un quémandeur honnête ou à un profiteur, révèle une étude conjointe des universités de Berne et de Neuchâtel parue aujourd’hui dans la revue Plos Biology. En savoir plus

 

  • 19mars2020_climat185.jpg

    Hivers trop doux : quelles conséquences pour les arbres ?

    Le 19 mars 2020. Une fois de plus, le réveil a sonné trop tôt pour le printemps cette année. Et le risque de gel tardif reste bien réel. Des chercheurs de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL et de l’Université de Neuchâtel étudient les conséquences des températures hivernales trop clémentes sur la végétation en quantifiant expérimentalement les besoins en froid des arbres.

  • 17mars2020_agora185.jpg (Front view of two Swiss passport)

    Science et société : l’Université de Neuchâtel se distingue !

    Le 17 mars 2020. L’Université de Neuchâtel (UniNE) décroche le financement le plus important de la volée 2020 des projets Agora, un instrument du Fonds national de la recherche scientifique (FNS) qui a pour but de promouvoir le dialogue entre les scientifiques et la société. Trois propositions de l’UniNE récompensées vont recevoir près de 200'000 francs chacune. Elles abordent des domaines touchant à la politique, à la biologie et à la physique. Le premier projet s’interroge sur la procédure de naturalisation en Suisse, le second sensibilisera les écoliers aux qualités et aux défauts des microbes, tandis que le troisième va réaliser une exposition itinérante sur la présence des lasers dans notre quotidien.