A la une :

Neuchâtel attend 450 spécialistes de la mesure du temps

18juin2024_CP_EFTF_480.jpg

Neuchâtel, le 18 juin 2024 – La ville suisse de Neuchâtel s’apprête à accueillir le 37e Forum européen Temps-Fréquence (EFTF). Cette conférence internationale réunira du 25 au 27 juin 2024 environ 450 participant-e-s qui se pencheront sur les dernières tendances technologiques dans les domaines de la fréquence et du temps. Les applications du secteur couvrent un large spectre, allant de la métrologie et des télécommunications au positionnement par satellite, en passant par la gestion des réseaux de distribution d'énergie et par la mesure précise du temps qui sous-tend nos ordinateurs et nos téléphones portables. Une séance plénière ouverte au public sera par ailleurs consacrée à la redéfinition de la seconde. En savoir plus

  • 13juin2024_CP_Milpa_185.jpg

    La milpa : un trio de plantes excellent pour la biodiversité

    Neuchâtel, le 13 juin 2024. Planter dans un même champ du maïs, des haricots grimpants et des courges augmente bel et bien la biodiversité. Ces trois plantes sont cultivées ensemble en Mésoamérique depuis des milliers d'années. Des biologistes de l’Université de Neuchâtel viennent formellement d’attester que cette polyculture traditionnelle, appelée milpa, augmente la diversité des arthropodes, en particulier les populations d’ennemis naturels des insectes ravageurs. Leurs résultats sont publiés dans la revue spécialisée Agriculture, Ecosystems and Environment. 

  • 11juin2024_NCCR_185.jpg

    L’UniNE promue à la codirection d’un Pôle de recherche national

    Neuchâtel, le 11 juin 2024. Après quatre ans d’activité, le Pôle de recherche national (PRN) Evolving Language élargit son champ d’action en ajoutant l’Université de Neuchâtel (UniNE) comme troisième institution mère, aux côtés des universités de Genève et Zurich. Cette nouvelle perspective renforcera la contribution de l’UniNE à ce projet, notamment sur les origines biologiques du langage provenant entre autres de l’étude des primates non humains.