Docteur-e-s honoris causa

M. Jean-François Nierengarten

Alors qu’il était étudiant en biochimie, c’est la lecture d’un article de vulgarisation scientifique sur la synthèse du premier nœud moléculaire qui a incité M. Jean-François Nierengarten à rencontrer Jean-Pierre Sauvage (Prix Nobel de chimie 2016). Cette rencontre allait changer le cours de ses études et le conduire à se réorienter vers la chimie. Ce cursus universitaire singulier a influencé son activité scientifique en l’encourageant à dépasser les frontières entre les disciplines. Non seulement ses sujets de recherche concernent plusieurs domaines des sciences chimiques, mais ils abordent aussi des thématiques innovantes à l’interface avec la physique et la biologie. Ses découvertes majeures dans plusieurs domaines ont été récompensées par de nombreux prix. Bénéficiant d’une reconnaissance internationale au plus haut niveau, il a été nommé co-Chairman de l’Editorial Board de Chemistry - A European Journal et expert auprès du Fonds national suisse pour l’évaluation de projets interdisciplinaires.

Mme Malgosia Fitzmaurice

Mme Malgosia Fitzmaurice est titulaire de la chaire de droit international public à l'Université Queen Mary de Londres (QMUL), spécialisée dans le droit international de l'environnement, le droit des traités et les peuples autochtones. En 2020, elle  publie avec le professeur Panos Merkouris un livre intitulé Treaties in Motion : The Evolution of Treaties from Formation to Termination. Ses principales publications comprennent également Whaling and International Law (2015, coédition) et Whaling in Antarctic : Significance and Implications of the ICJ Judgment (2016). Malgosia Fitzmaurice a donné une conférence sur la protection de l'environnement à l'Académie de droit international de La Haye. Elle a été professeure invitée et a donné des conférences dans des universités telles que la Berkeley Law School, l'Université de Kobe, Panthéon‐Sorbonne (Paris I). Elle est rédactrice en chef de la revue International Community Law Review et de la série de livres Queen Mary Studies in International Law.

M. Luc Weber

M. Luc Weber bénéficie d'une double formation en économie et sciences politiques, conclue par un doctorat ès sciences économiques et commerciales de l'Université de Lausanne. Il a été professeur ordinaire d'économie publique à l'Université de Genève (1975–2006) et professeur invité aux Universités de Californie à Los Angeles, de Lausanne et de Fribourg. En tant qu'économiste, il a notamment publié cinq monographies et conseillé le Gouvernement suisse et plusieurs gouvernements cantonaux. Depuis 1982, Luc Weber s'est engagé pendant près de dix ans dans la gestion universitaire et la politique de l'enseignement supérieur et de la recherche. Il a été vice-recteur, puis recteur de l'Université de Genève, ainsi que président de la Conférence des rectrices et recteurs des universités suisses. Son engagement lui a valu le grade de docteur honoris causa de l'Université Catholique de Louvain-la-Neuve en 2006 et d'être reçu membre associé de l'Académie Royale de Belgique en 2011.

M. Dan Sperber

D’abord anthropologue, M. Dan Sperber s’est fait connaître très jeune par une remise en question des travaux structuralistes. Son interrogation sur les processus communicationnels se poursuit alors en collaboration avec la linguiste Deirdre Wilson avec qui il publie en 1985 un important ouvrage : La Pertinence. Communication et Cognition. Défenseur d’une perspective « naturaliste » qui vise à mettre fin au « grand partage » entre sciences sociales et sciences de la vie, il tente ensuite de développer un modèle théorique qui permettent de rapprocher la psychologie cognitive de l’anthropologie. Ce modèle est résumé dans La Contagion des idées (1996). Il a plus récemment insisté sur la fonction d’une « vigilance épistémique » dans la communication, puis publié avec Hugo Mercier un livre qui remet en question de nombreuses idées sur l’origine et la fonction de la raison humaine : The Enigma of Reason.