Documentaires Gaïadoc

Gaiadoc est un cycle de documentaires consacré aux problématiques environnementales, proposé au sein de l'université et ouvert à tous.

Prochaine projection:

A venir


Entrée Publique et Gratuite, Collecte à la sortie

 

Retrouvez toutes les activités sur la page Facebook de Gaïadoc.

Archives Gaiadoc

  • 08.12.2015 - "En quête de sens. Un voyage au-delà de nos croyances"

    Deux amis, un voyage autour du monde, une envie commune de changement? C’est le point de départ de l’extraordinaire épopée de Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière, qui les a menés à la rencontre des acteurs du changement sur trois continents différents. A chaque étape, une vision du monde, de la société, et surtout de son devenir. Si les chemins diffèrent, la finalité est unique: reconsidérer le monde qui nous entoure, notre rapport à la nature, notre quête du bonheur… Et si nous nous étions trompés, et que les solutions étaient à portées de main?

  • 05.11.2015 - "Le Lorax"

    Résumé et avis des organisatrices:
    "C’est l’histoire d’un jeune homme, Ted, qui effectue un voyage hors du commun dans le seul but de ramener à sa jolie voisine, Audrey, la dernière graine d’arbre vivant au monde. D’étonnantes rencontres l’attendent ainsi que la découverte d’une vérité troublante que lui révèlera le Lorax, une créature légendaire luttant ardemment pour la protection de la nature. 
    Les réalisateur Chris Renaud et Kyle Balda nous offre une approche « écolo » et pleine de bon sens à travers ce film d’animation dépaysant et haut en couleur qui fera rire parents et enfants. Conté comme une fable écologique, cette œuvre a de quoi faire germer dans la tête de tous, les prémices d’un amour et d’un respect profond pour l’environnement."

  • 20.05.2015 - "Le Sel de la Terre", par Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado

     À la fois un hommage à la diversité de nos cultures et à celle de la nature, ce film nous emporte dans un espace magique…un univers bâti par la beauté et la force qui émanent des images du photographe Sebastião Salgado. C’est un regard unique sur l’être humain, son histoire et la planète où il évolue, avec, quelquefois, un arrêt sur les aspects les plus sombres de ceux-ci. Dans ce biopic brillamment réussi, les regards des réalisateurs Juliano Ribeiro Salgado et Wim Wenders, respectivement fils et ami de Sebastião, se croisent pour nous révéler la vie du photographe, son œuvre et sa vision d’une humanité en pleine mutation.

  • 29.04.2015 - "Le sable, enquête sur une disparition", de Denis Delestrac

    «De Bombay à la Bretagne en passant par Dubaï, Tanger ou les Maldives, cette passionnante enquête en forme de thriller dévoile une urgence planétaire : la menace qui pèse sur le sable, ressource vitale dont le pillage s’accélère."

  • 14.10.2014 - "Into Eternity" de Michael Madsen

    Onkalo, la cachette en finlandais, c’est là qu’il est prévu de stocker les déchets radioactifs du pays. Dans le granit, à plus de 500 mètres de profondeur, 5 kilomètres de galeries attendent d’être remplies avant d’être scellées pour les 100'000 prochaines années; une période qui paraît difficilement concevable à notre échelle. Mais comment signaler aux générations futures qu’il ne faudra jamais ouvrir ce tombeau du nucléaire ?

    Prix du Meilleur Documentaire au Festival Nordique de Bergen (Norvège), Prix du Public au CPH: DOX (festival spécialisé dans la projection de documentaires, Danemark), Grand Prix au Festival Vision du Réel (Suisse), Grand Prix Panasonic Plante Doreview (Pologne) et Grand Prix au Festival International du Film d’Environnement (France).

  • 12.05.2014 - "Jungle d'eau douce, la vie secrète des gravières'' de Serge Dumont

    L'environnement est très souvent la victime de l'ingénierie humaine mais pourtant, au-delà de cet aspect destructeur, l'Homme est également un créateur de niches écologiques d'une grande diversité. Dans le film documentaire "Jungle d'eau douce, la vie secrète des gravières" de Arte France, réalisé par Serge Dumont et son équipe, on plonge dans un univers subaquatique fascinant et riche en surprises. L'exploration de cette zone fluviale née d'une ancienne carrière abandonnée, en Alsace, nous fait découvrir un petit écrin naturel, un bijou de biodiversité hébergeant jusqu'à des espèces rares et menacées. Le film retrace les étapes reliant la phase de l'abandon à celle de la renaissance d'un biotope, nous prouvant que la nature est capable de reprendre ses droits, quoiqu'il arrive, à condition de lui en laisser le temps.

  • 25.03.2014 : "La soif du Monde" de Yann Arthus-Bertrand, HOPE

    "La soif du Monde" de Yann Arthus-Bertrand, HOPE

    Mardi 25 mars à 19h00, à la Faculté des Sciences

    Faculté des sciences, salle B103, UniMail, Neuchâtel
    Entrée gratuite

    '' Plus, toujours plus....c'est ce que l'être humain réclame à son environnement alors que les ressources, elles, s'amenuisent. Difficile à rassasier, la soif de l'Homme draine la Terre! Bien que l'eau ne soit pas un élément rare sur la planète bleue, il n'en est pas de même pour l'eau potable. Depuis la nuit des temps, les méandres de son histoire abreuvent les différentes civilisations qui foulent les continents. Ressource indispensable et pilier de la vie, elle devient pourtant l'une des richesses naturelles les plus rares. Entre combats pour la remonter des entrailles de la terre, conflits pour se l'approprier et engagement pour en faire une utilisation plus réfléchie, la société est, et sera davantage encore dans les années à venir, confrontée à de grands défis pour préserver cette denrée si précieuse. Agrémenté d'images aériennes spectaculaires, le film "La Soif du Monde" de Yann Arthus-Bertrand retrace l'importance sociale, économique et environnementale de l'eau à travers le monde, des plus grandes mégapoles aux zones les plus reculées d'Afrique."

  • 12.11.2013 : "The clean bin project", de Grant Baldwin

    The clean bin project, de Grant Baldwin, 2010

    Mardi  12 novembre à 18h30, à la Faculté des Sciences

    Auditoire Louis-Guillaume (2e étage), UniMail, Neuchâtel
    Entrée gratuite, collecte

    Est-il possible de vivre une année entière sans produire de déchets et sans acheter de bien matériel ?
    Avec une bonne dose d’humour, ce film documentaire primé à plusieurs reprises retrace le défi hors du commun de ce jeune couple canadien.
    Plaidoyer pour la responsabilité individuelle et l’action à petite échelle, ce film confronte cependant l’aventure de Jen et Grant à la problématique plus globale de la gestion des déchets dans une société prônant encore le « tout-jetable » et donne la parole à différents acteurs engagés tels que Charles J. Moore (capitaine de bateau ayant découvert le Vortex de déchets dans le Pacifique nord) ou encore Chris Jordan (artiste – photographe).

     

     

     

     

     

  • 07.05.2013 : "Ecologie: entre désinformation et intox. Comment y voir clair ? Conférence de Lucien Willemin

    Ecologie, entre désinformation et intox. Comment y voir clair?

    Conférence de Lucien Willemin

    Mardi 7 mai à 18h30, auditoire Louis-Guillaume (F-200) de la Faculté des Sciences de Neuchâtel (Unimail)

     

    Dans la jungle des informations nombreuses et parfois contradictoires que l’on reçoit en matière d’écologie, comment s’y retrouver et quels sont finalement les «éco-gestes» qui ont un réel effet pour l’environnement ?

    Et bien si nous parlions de l’énergie grise … Que ce soit dans les médias ou en politique l’énergie grise est très peu mise en avant, donc trop souvent méconnue du public. Elle est pourtant le principal vecteur de pollution ! Pour le comprendre Lucien Willemin nous propose un «voyage» hors de nos frontières nationales. Cette soirée vous permettra de :
    • découvrir une nouvelle dimension environnementale
    • définir quels sont les "éco-gestes" à haut potentiel pour notre environnement
    • détecter la désinformation publicitaire, médiatique et politique
    • développer une réflexion sur la mondialisation, le pic pétrolier et le pouvoir du consommateur dans ce monde
    • analyser quel visage devra avoir l'économie de demain pour permettre un futur tenable
    • devenir un interlocuteur fiable et précieux en matière environnementale

    Renseignements : clementine.jacquet@unine.ch

  • 26.03.2013 : "L'origine de la pomme ou le jardin d'Eden retrouvé" de Catherine Pei

    L'origine de la pomme ou le jardin d’Éden retrouvé, un film de Catherine Pei

    Mardi 26 mars - 20h00 - Salle F-200 (2ème étage) de l'UniMail

    C'est un film qui retrace le parcours de la pomme, de l'arbre initial à la pomme actuelle, peu robuste et exposée aux maladies. On y voit des chercheurs français qui rencontrent des scientifiques Kazakhs qui eux étudient encore ces plants originels que l'on ne trouve plus que là bas. 

    Les enjeux qui pèsent sur la pomme que nous consommons sont présentés et expliqués. C'est un film que nous avons tous beaucoup apprécié et qui est dans une tranche différente des films sur l'environnement "normaux". Bref, très intéressant!
     
    Entrée libre - collecte 
     
    Suivi d'un apéro
     
    En collaboration avec Halluciné

     

  • 05.03.2013 : "Les Moissons du Futur" de Marie-Monique Robin

     Les moissons du futurs, de Marie-Monique Robin

    Après Le monde selon Monsanto, la réalisatrice Marie-Monique Robin poursuit son investigation sur l'urgence de produire autrement. Abordant l'agro-foresterie, la lutte biologique ou encore la bio-dynamie, le film emmène le spectateur dans un tour du monde sur les traces de l'agro-écologie.

    Suivi d'une discussion avec le Pr. Jean-Michel Gobat, du Laboratoire sol et végétation de l'UniNE
     

     

  • 15.11.2012 : "Solutions locales pour un désordre global" (2010), de Coline Serreau

    Solutions locales pour un désordre global de Coline Serreau (France, 2010, 113 min).

     

    À l’heure où l’industrie agro-alimentaire domine l’économie mondiale et dégrade de jour en jour l’état de cette grosse boule flottant dans l’espace qu’est notre planète, Solutions locales pour un désordre global nous montre qu’une autre société est possible, où production et consommation deviennent responsables. Grâce à d’abondants exemples et en donnant la parole à de nombreux scientifiques, paysans, philosophes et économistes, Coline Sereau présente de façon dynamique un échantillon de systèmes de production agricole locaux et soutenables. Halluciné, en collaboration avec Gaïadoc, vous propose un reportage complet et porteur d’espoir où se mêlent réflexions sur notre responsabilité et notre relation au monde, actes concrets, touche de féminisme et énergie positive nécessaire à ce changement impératif que certains ont déjà entamé. Avec Pierre Rabhi, Lydia Bourguignon & Claude Bourguignon.

  • 19.05.2012: "Le bonheur était dans le pré" (2010) de Thomas Wüthrich et Sonia Zoran

    « Le bonheur était dans le pré » de Thomas Wüthrich et Sonia Zoran (Suisse, 2010, 52mn)

     

    Projection lors de la Nuit des musées, en collaboration avec le Jardin botanique de Neuchâtel.

    Avec la présence de Jérôme Gremaud, biologiste œuvrant pour la protection du tarier en Gruyère.

    Le sort du tarier des prés, un minuscule oiseau habitant nos prairies, inquiète. Depuis 50 ans, il disparait à une vitesse alarmante de nos campagnes, repoussé par l’intensification de l’agriculture. Ce film permet de poser un regard croisé entre un biologiste et des agriculteurs d’une petite vallée de Gruyère. Il aborde aussi bien les causes du recul du mignon passereau que le sort des agriculteurs face aux modèles agricoles suisse et mondial ainsi que l’espoir naissant d’une collaboration pour le maintient de la biodiversité en terres agricoles. 

     

  • 09.05.2012: "Prêt à jeter" (2010) de Cosima Dannoritzer

    « Prêt à jeter » de Cosima Dannoritzer (France, 2010, 75mn)

     

    Avec la présence d’Adèle Thorens, conseillère nationale verte.

    «La réparation de votre appareil en panne vous coûtera plus cher que l’achat d’un appareil neuf et en plus, votre fraîche acquisition aura des nouvelles fonctionnalités! »
    Il n’est pas étonnant que ce discours vous semble familier et c’est ce que montre le documentaire de Cosima Dannoritzer, tourné aux quatre coins du monde. Il enquête sur les bases de notre économie contemporaine et sur notre mode de vie– entre consommation, gaspillage et pollution. Le documentaire révèle que la durée de vie des objets est programmée, afin d’amener le consommateur à les racheter, et que ce phénomène, nommé l’obsolescence programmée, ne date pas d’hier, bien au contraire. Il commence dès le début du 20ème siècle avec le cartel des ampoules à durée de vie limitée. Savez-vous qu’une ampoule pourrait briller pendant au moins un siècle ? Et savez-vous où vont finir nos imprimantes, ordinateurs et autres appareils électroniques irréparables ou surannés?

     

  • 25.04.2012: "Taste the waste - Le goût amer du gaspillage" (2011) de Valentin Thurn

    « Taste the waste- Le goût amer du gaspillage » de Valentin Thurn (Allemagne, 2011, 88mn)

     

    Toujours plus de choix dans les supermarchés, des dates de péremption bien trop courtes, des consommateurs exigeants ainsi que des étalages remplis jusqu’à l’heure de la fermeture pour appâter ces mêmes consommateurs, ont pour résultat 90 millions de tonnes de nourriture jetées chaque année en Europe. Ce qui suffirait à nourrir tous les affamés de la planète ! Ce documentaire illustre les absurdités d’une logique économique conduisant à la surabondance d’un côté et à l’extrême pauvreté de l’autre. Y a-t-il des solutions face à ce grand gaspillage ?

    Unimail, auditoire Louis-Guillaume au 2ème étage (Faculté des sciences, rue Émile-Argand 11, 2000 Neuchâtel), à 18h00

     

     

     

  • 23.11.2011: Gasland (2010) de Josh Fox

    Affiche du documentaire Gasland

    Ce documentaire, lauréat de nombreux festivals, nous conduit sous la forme d’un Road Movie à travers les Etats-Unis, à la rencontre des victimes de l’exploitation des gaz de schistes!

    Les gaz de schistes sont des gaz naturels retenus dans les roches. La découverte des ces énormes réserves énergétiques aiguisent des appétits de toutes parts. Cependant, leur exploitation nécessite l’utilisation de millions de litres d’eau et de centaines de produits polluants. Il en résulte une grave pollution de l’air ambiant et des nappes phréatiques allant jusqu’à rendre l’eau du robinet inflammable! Ainsi une nouvelle question se pose, aux  Etats-Unis comme en Europe:

    L’exploitation des gaz de schistes nous conduit-elle vers une nouvelle catastrophe écologique?

  • 11.05.2011: "Le mystère de la disparition des abeilles" (2010) de Mark Daniels

    Les abeilles domestiques disparaissent, tout le monde le sait ! Mais que se cache-t-il derrière ce désastre ? Les pesticides, un virus, des parasites, la diminution des prairies fleuries, le manque de diversité génétique ? Ou alors une combinaison de ces facteurs ? Ce documentaire tente de comprendre les causes de la disparition des abeilles, une disparition qui, aux dires de beaucoup, serait grandement problématique pour l’humanité…

    Pour une discussion et des questions après lefilm, nous aurons parmi nous :
    Benjamin Dainat, spécialiste des abeilles domestiques, chercheur à la station agronomique fédérale de Liebefeld.

     

     

  • 13.04.2011: "Déchets, le cauchemar du nucléaire" (2009) d'Eric Guéret et Laure Noualhat

    Actuellement, tous les regards sont tournés sur le Japon, sur la contamination des région environnant la centrale de Fukushima et les implications que cette catastrophe aura sur les choix en terme de politique énergétique dans de nombreux pays. Cependant le nucléaire pose non seulement la question de la sécurité de l’exploitation mais aussi celle du devenir des déchets hautement dangereux que les centrales nucléaires génèrent.

    La Suisse a, par le passé, éludé le problème en larguant en mer une partie de ses déchets. Mais y a-t-il une solution plus raisonnable et durable pour le stockage des déchets ?

    Ce documentaire tente de tracer le cycle de vie des déchets nucléaires produits par les  centrales européennes. Les enquêteurs suivent sur des milliers de kilomètres à travers l’Europe  l’incroyable périple effectué par les déchets pour rejoindre la Russie où ils devraient être « recyclés ». Ce voyage permet aux enquêteurs de lever le voile sur l’opacité qui règne autour de la gestion des déchets nucléaires et de constater la contamination de régions entières de Russie ainsi que ses conséquences sur la santé des habitants.

     

  • 23.03.2011: "Water makes money" (2010) de Leslie Franke et Herdolor Lorenz

    La plupart des humains ne se rendent compte de la valeur d´une chose que lorsqu'elle leur manque : l'eau fait partie de ces choses.

    Un être humain est constitué à 70% d'eau. Il lui faut refaire le plein sans cesse sinon c'est la mort au bout de 3 jours. C'est pourquoi l'eau, nourriture de base indispensable, a toujours été un bien public, géré publiquement. Jusqu'à aujourd'hui l'approvisionnement en eau dans le monde entier est à 80% encore public. L'eau potable et l'assainissement sont toujours un monopole local. Nulle part au monde ne circulent dans les mêmes tuyaux, des eaux distinctes, de fournisseurs concurrents. Un marché est impensable. Qui privatise malgré tout ce service vital, remplace un monopole public par un monopole privé.

    Pourtant c'est exactement ce qui se passe actuellement, partout dans le monde, au nom de la concurrence et du marché, lorsque des multinationales de l'eau comme Veolia et Suez, frappent à la porte de communes à court d´argent.

    La projection était suivie d’une conférence-débat animée par Mme Géraldine Pflieger, Maître d’enseignement et de recherche en politiques urbaines et de l’environnement à l’Université de Genève. Mme Pflieger a apporté quelques précisions et critiques par rapport au film lui-même et abordé également le sujet de la situation en Suisse face aux questions de la privatisation de l’eau.

     

  • 02.03.2011: "Océans de plastique" (2009) de Sandrine Feydel

    Qu’advient-il de l’emballage plastique qui entoure votre sandwich ?
    A-t-il un lien avec les continents de plastique récemment découverts dans les océans ?

    "Océans de plastique" est un poignant documentaire qui retrace le parcours
    du plastique de notre consommation aux nouveaux continents qu’il forme dans les océans en passant
    par nos décharges et sans oublier les effets potentiels sur la santé...

Projet gaïadoc

Gaïadoc est le fruit de l'engagement d'un groupe d'étudiants en biologie. En choisissant des documentaires récents et ciblés, leur but est d'apporter des points de vue nouveaux sur les problématiques environnementales actuelles. Les projections sont soutenues par l’ANES (Association Neuchâteloise des Étudiants en Sciences, association.anes@unine.ch)