Se transformer dans l’interaction avec les textes

Christophe Imperiali

Rencontre avec Christophe Imperiali, professeur ordinaire de littérature française

«La littérature comme pensée à l’œuvre», c’est le titre de la leçon inaugurale que proposera Christophe Imperiali, professeur ordinaire de littérature française à l’UniNE, spécialiste du 19e siècle, le 30 septembre à l’UniNE. Pour la première fois nous vous proposons un entretien de notre série «Professeur-e-s sous la loupe» sous forme de podcast!

Il y a quelques mois, nous avions suivi les étudiantes et les étudiants de Christophe Imperiali… au bord du lac. Cela dans le cadre d’un séminaire qui portait sur l'imaginaire de la ville dans la littérature, notamment à travers la rêverie rousseauiste et la flânerie baudelairienne. Nous trouvions-nous alors justement dans un travail visant à concrétiser cette «pensée à l’œuvre»?

Pour le professeur, c’était effectivement une façon de montrer que la littérature n’est pas «que des mots extérieurs à nous, posés noir sur blanc, mais qu’il s’agit aussi d’une expérience de vie que l’on peut s’approprier».

Passionné par les mots, par la musique, il l’est aussi, depuis toujours, par l’idée de l’enseignement. «Pour moi, il est très important de pouvoir communiquer aux étudiants que la littérature n’est pas extérieure et coupée de nous, qu’elle n’est pas un savoir aride qu’on assimile pour un examen, mais que c’est quelque chose qui doit transformer notre rapport au monde, qui doit configurer notre regard, nous enrichir intérieurement de sorte qu'on vive différemment.»

«Une recherche, pour moi, n’a pas de sens si elle est un objet froid et extérieur à nous. Il faut qu’on se transforme dans cette interaction avec les textes. Pour la recherche comme pour l’enseignement, c’est cette dynamique-là qui me paraît centrale.»

Pour en savoir plus sur la leçon inaugurale de Christophe Imperiali, sur ses rêves d’enfant, son rapport à la musique et son meilleur souvenir académique… vous pouvez soit écouter l’audio sur cette page, soit le télécharger !

Interview UniNE 2020

Podcast

podcast

Interview de Christophe Imperiali
Réalisation: Bernard Léchot (UniNE)

Leçon inaugurale

Mercredi 30 septembre 2020 à 18h15
Université de Neuchâtel
Av. du 1er-Mars 26, Aula

 

Mesures Covid-19:
S'annoncer

Bio express

Professeur ordinaire en littérature française à l’Université de Neuchâtel, spécialiste du 19e siècle, Christophe Imperiali a suivi ses études à l’Université de Genève, où il a obtenu une licence (littérature française, histoire, latin) en 2001. En 2008, il obtient son doctorat grâce à une thèse intitulée «En quête de Perceval. Etude sur un mythe littéraire», thèse réalisée en cotutelle entre les Universités de Lausanne et de Paris IV-Sorbonne. Il a ensuite passé quelques années à l'Université de Berne en tant que boursier du FNS, avant d’être engagé comme professeur à l’UniNE en 2019.


Domaines d'expertise

  • Littérature française du XIXe siècle
  • Mythes en littérature
  • Rapports entre poésie et musique

Liens