Leçon inaugurale

Eolienne

Quand les panneaux solaires seront invisibles et les éoliennes silencieuses

Mercredi 3 mai 2017 à 18h15, Aula du bâtiment principal (Av. du 1er-Mars 26)

Nous sommes en période de transition énergétique. La sortie du nucléaire est pour demain et il faut trouver d’autres sources d’approvisionnement en énergie, solaire, éolienne ou hydraulique. La construction des installations de production d’énergie a des impacts sur le territoire et se heurte à des intérêts publics opposés : environnement, nature, patrimoine, paysage ou besoin de disposer de surfaces non bâties. L’arbitrage se fait essentiellement au cas par cas, lors de l’adoption des plans, de l’octroi des autorisations de bâtir ou d’un contrôle par le juge. Mais il tend à se faire aussi préalablement dans la loi : l’installation des panneaux solaires en toiture est déjà facilitée et, dans le cadre du premier paquet de mesures de la Stratégie énergétique 2050, le recours aux énergies renouvelables sera réputé d’intérêt national, ce qui devrait favoriser l’installation de parcs éoliens. Ce cadre législatif accélérera-t-il la transition énergétique ou faudra-t-il attendre que les panneaux solaires deviennent invisibles et que les éoliennes soient silencieuses ?

Valérie Défago Gaudin

Valérie Défago Gaudin


Professeure ordinaire en droit administratif général et spécial


Faculté de droit


Domaines de recherche

  • Droit de l’aménagement du territoire, des constructions, du logement et de l’environnement.
  • Droit de la fonction publique.

 

Interview du Valérie Défago Gaudin
"Quand on entre dans l'auditoire, il faut s'engager"