Leçon inaugurale

Votations

Démocratie directe: bienfait ou fléau pour l'intégration politique des immigrants?

Mercredi 13 décembre 2017 à 18h15, Aula du bâtiment principal (Av. du 1er-Mars 26)

La démocratie directe en termes d’initiatives et de référendums est souvent utilisée contre les intérêts de la population immigrée. Des exemples récents incluent la votation suisse contre «l’immigration de masse» en 2014, ainsi que le vote «Brexit» en Grande-Bretagne ou le vote hongrois contre la relocalisation des réfugiés de l’UE en 2016. Mais la démocratie directe n’est-elle vraiment qu’un obstacle à l’intégration politique des immigrés ? Un regard sur les débats publics et politiques n’est pas très instructif à cet égard, dans la mesure où ces derniers sont souvent empreints d’émotions comme la peur ou la compassion. Mes recherches visent à mieux comprendre comment les institutions politiques telles que la démocratie directe peuvent affecter l’inclusion politique des immigrants. Dans cette présentation, j’apporte des preuves empiriques que la démocratie directe peut être un fléau mais aussi un bienfait pour l’intégration politique des immigrants.

Anita Manatschal

Anita Manatschal

 

Professeure assistante en politique des migrations

Faculté des lettres et sciences humaines

 

Domaines de recherche

  • Politique des migrations.
  • Institutions politiques.
  • Intégration des immigrants.
  • Engagement civique et politique des immigrants.
  • Cohésion sociale.