Leçon inaugurale

 

Du latin aux langues romanes : à la recherche du chaînon manquant

Professeure extraordinaire, Hélène Carles, Faculté des lettres et sciences humaines

Mercredi 12 octobre 2016 à 18h15, Aula du 1er-Mars 26

Le changement linguistique entre le latin et les différentes langues romanes reflète de manière paradigmatique la diversification des langues qui a conduit, à travers plusieurs dizaines de milliers d’années, au patrimoine linguistique du monde actuel. Seule réserve : si le latin antique et les langues romanes médiévales sont relativement bien connues, l’époque de transition, entre le 5e et le 8e siècle, reste pratiquement opaque. Les sources mérovingiennes ne livrant que peu d’indices sur les transformations en cours à l’oral, nous avons exploité les actes originaux de l’époque carolingienne, bien plus parlants. Cette approche novatrice fait ainsi apparaître le chaînon manquant entre le latin antique et nos langues romanes. L’établissement des trajectoires étymologiques permet notamment une meilleure appréhension de la genèse du francoprovençal, langue héréditaire de la Suisse romande.

Hélène Carles

Professeure extraordinaire en linguistique historique du français
Collaboratrice scientifique en linguistique française diachronique au Romanisches Seminar de Zurich
DEA en langue et littérature occitanes médiévales (Paris IV)
Doctorat ès lettres de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV)
Habilitation en linguistique galloromane à l'Université de Zurich

 

Domaines de recherche

  • Linguistique historique du français
  • Occitan médiéval et moderne
  • Lexicologie et lexicographie
  • Phonétique historique
  • Onomastique
  • Philologie linguistique et éditoriale
  • Variation géolinguistique galloromane
  • Sociolinguistique historique

A télécharger

Leçon inaugurale, Hélène Carles (973.56 KB)