Michel Waelbroeck

Laudatio de M. Michel Waelbroeck, Dr h. c. Dies academicus 2003

Michel Waelbroeck est l’un des plus éminents représentants de la première génération de juristes qui ont consacré leur vie professionelle et académique au droit communautaire. Avec quelques autres, notamment Louis, van der Mersch, Pescatore, Jolliet ou Ehlermann, Michel Waelbroeck a profondément influencé l’évolution du droit communautaire par l’originalité, la rigueur et la pertinence de son travail et de ses écrits.

Michel Waelbroeck fait partie d’une espèce en voie d’extinction : aujourd’hui, on ne trouve plus guère de juristes qui  peuvent, comme lui, parcourir avec aisance tous les domaines et toute l’histoire du droit communautaire. Il a apporté des contributions notables tant au droit institutionnel des Communautés européennes puis de l’Union européenne qu’au droit européen de la concurrence. Il était présent lorsque le droit communautaire a pris son essor, il a accompagné et influencé son processus de maturation et il se fait toujours entendre, et surtout écouter, à l’heure de sa constitutionalisation.

On pourrait dire que Michel Waelbroeck est le plus suisse des grands professeurs de droit communautaire ayant fait œuvre de précurseur, puisqu’il est né et a entamé sa scolarité à Genève. Il a principalement construit sa carrière en Belgique, au sein de l’Institut d’études européennes qui a ouvert ses portes aux étudiants dans les années soixante. Avec quelques collègues, il a en effet progressivement transformé cet Institut en un établissement mondialement reconnu pour sa crédibilité académique en matière de droit communautaire. Il n’est pas exagéré de prétendre que la plupart des juristes, des économistes et des politologues qui travaillent aujourd’hui sur le processus d’intégration européenne ont un lien avec cet Institut.

Bruxelles n’a pourtant été que le centre de son rayonnement international : Michel Waelbroeck a été invité à enseigner dans les universités les plus prestigieuses du monde, des deux côtés de l’Atlantique. Il a enseigné aussi dans le postgrade du World Trade Institute des Universités BENEFRI. Comme professeur, Michel Waelbroeck a toujours été apprécié par les étudiants pour sa clarté d’expression, pour sa capacité de susciter l’intérêt pour les domaines qu’il enseigne et pour sa remarquable disponibilité chaque fois que des questions lui étaient posées.

Michel Waelbroeck est l’auteur de nombreux livres et articles de référence en droit communautaire, qui est resté son domaine de prédilection. La lecture de ses écrits, qui garnissent les rayons de toutes les grandes bibliothèques juridiques du monde, constitue un passage obligé pour toute personne étudiant le droit communautaire, et plus spécialement le droit de la concurrence. Sa pensée continue aussi de rayonner par l’entremise des nombreux étudiants qu’il a formés et influencés partout dans le monde.  

Depuis longtemps, Michel Waelbroeck avait tissé des liens avec certains professeurs de notre Faculté de droit. Il avait par exemple participé à un colloque mémorable organisé en 1988 à Neuchâtel par le regretté Olivier Jacot-Guillarmod sur l’avenir du libre-échange européen et la construction d’un Espace Economique Européen. La Suisse n’est pas encore entrée dans l’Europe, mais l’Europe, par un maître illustre de son droit institutionnel et matériel, entre à l’Université de Neuchâtel, qui a le plaisir, l’honneur et le privilège d’accorder à Michel Waelbroeck le titre de Docteur honoris causa.

 

Prof. Olivier Guillod, doyen de la Faculté de droit

Neuchâtel, le 1 novembre 2003